×

Herbiers, ouvrages botaniques et manuscrits constituent les trois principales sources documentaires susceptibles de nous informer sur le paysage végétal du Massif présent autrefois (avant 1990). C’est sur ce postulat que le CBN Massif central a décidé, depuis 1997, de mobiliser d’importants moyens pour informatiser, analyser et partager l’ensemble des données recueillies par les botanistes du passé. Après avoir indexé et référencé la totalité de la bibliographie disponible au Centre de documentation du CBN Massif central, l’équipe de saisie s’est concentrée sur les informations floristiques publiées dans près de 2 500 documents publiés du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours : bulletins de sociétés botaniques, catalogues, flores et atlas régionaux, etc. Ainsi, plus de 830 000 informations floristiques anciennes ont été collectées sur le Massif central. Dans le même temps, l’analyse des herbiers régionaux a permis au CBN Massif central de rassembler plus de 57 000 informations floristiques. 

Néanmoins, au bout de quelques années d’efforts, l’analyse des données bibliographiques collectées, concluait à l’impossibilité d'avoir une vision générale de la flore du territoire d’agrément, principalement en raison de l’hétérogénéité de la couverture de l'information botanique (opposant secteurs à fort attrait botanique et déserts d’observation floristique), de son vieillissement important (> 25 ans) et de l’absence fréquente de localisation précise. Seule la mise en œuvre d’un inventaire permanent et méthodique de la flore vasculaire actuelle du Massif central pouvait permettre de connaître la diversité végétale contemporaine et de mesurer son évolution depuis les premières herborisations réalisées au XVIIIe.

L’objectif prioritaire du CBN Massif central fut donc rapidement d’engager des programmes d’inventaire permettant de remédier à cette situation et d’obtenir, le plus rapidement possible, une vue générale actualisée et organisée de la flore de son territoire d’agrément : c’est le programme cadre d’inventaire général de la flore vasculaire.