×

Zoom sur un site naturel

Sur les confins berrichons du nord du département de l’Allier, la flore et la végétation calcicoles de l’ancienne carrière du Plaid (commune de Valigny) apparaissent comme l’ultime héritage d’un causse calcaire (Chaume du Plaix) où la tradition d’exploitation pastorale extensive s’est perpétuée, à la faveur d’une propriété communale jusqu’au XIXe siècle.
L’ouverture de carrières dans la première moitié du XIXe siècle, puis leur extension dans le siècle qui suivit, auront totalement détruit le causse originel. Néanmoins, un cortège floristique résiduel, associé aux milieux pionniers (pelouses, dalles, pierriers…) générés par l’activité des carrières, s’est maintenu jusqu’à nos jours.
Déjà connue pour sa flore calcicole exceptionnelle pour l’Allier et pour l’Auvergne (Carduncellus mitissimus, Festuca marginata subsp. marginata), l’ancienne carrière du Plaid à Valigny (03) a fait l’objet d’un diagnostic végétal et historique (BOULLET 2011), dans le cadre de la politique sur les Espaces naturels sensibles du Conseil général de l’Allier.
L’activité même des carrières semble y avoir favorisé certaines espèces pionnières, à la suite du compactage des substrats, provoquant engorgement temporaire et stagnation des eaux pluviales, ou encore, en permettant le maintien de pelouses annuelles ouvertes. Bupleurum tenuissimum L. (non revu depuis le XIXe siècle dans l’Allier, exceptionnel en Auvergne, Liste rouge régionale Auvergne) et Sisymbrella aspera (L.) Spach (nouveau pour le département de l’Allier, RR en Auvergne, Liste rouge régionale Auvergne) sont les éléments les plus spectaculaires de ce « néocortège » d’espèces patrimoniales favorisées par les activités anthropiques.

V. BOULLET (CBN Massif central)