×

L’activité du Conservatoire repose sur une forte connaissance de la flore et sa répartition. Encore faut-il l’utiliser à bon escient pour sa préservation. Le Conservatoire apporte son appui technique aux pouvoirs publics en lui communiquant de nombreuses connaissances sur la flore et les habitats en réponse aux obligations réglementaires pour la protection des espèces et des milieux.

Même si les services de l’État constituent toujours le principal demandeur, les collectivités locales et territoriales et les groupements de collectivités sont de plus en plus nombreux à solliciter le Conservatoire dans le cadre d’études précédant des aménagements, travaux, documents d’urbanisme… Cette demande est en pleine expansion. Elle est liée bien sûr aux obligations légales pour les maîtres d’ouvrage d’effectuer des études d’impact. Elle traduit toutefois également une volonté de prendre en compte les enjeux environnementaux des territoires et de préserver le patrimoine naturel. Ainsi, au delà des projets d’aménagement du territoire, la valorisation et la mise à disposition d’informations floristiques et phytosociologiques permet également de réaliser des bilans synthétisant les connaissances disponibles sur la bryoflore, la flore et/ou la végétation d’un territoire à des fins prospectives. Récemment, les Parc naturels régionaux des Volcans d’Auvergne et du Livradois-Forez ont solliciter l’expertise du CBN Massif central pour concevoir un diagnostic des éléments patrimoniaux présents sur leur territoire... À des fins similaires, le CBN Massif central a également réalisé des catalogues de la flore vasculaire pour les trois régions de son territoire d’agrément (Auvergne, Limousin, Rhône-Alpes)...

Il est certain que cette tendance continuera de croître, d’autant plus qu’une part toujours plus importante de la population de ces territoires est en attente d’une politique respectueuse de l’environnement, de la préservation des milieux et de ce fait de la conservation de plantes protégées, rares et menacées.

C’est pourquoi le Conservatoire développe cette activité de diffusion, en réalisant et communiquant des documents, cartes et synthèses les plus adaptés à chaque type de demandes (voir rubrique publications). Ainsi, selon les sollicitations et les enjeux, l’information est mise à disposition sous deux formes différentes :

  • données zonales ou maillées (mailles de 5 x 5 km) lors de l’élaboration de documents d’urbanisme, de plans de gestion…
  • localisation précise d’espèces et milieux à fort enjeu lors de projets d’aménagement et travaux ;


Au cas par cas, des données peuvent être communiquées à des particuliers, associations, etc. dans un but d’informer et sensibiliser, et dans le cadre de synthèse et recueil divers d’information sur une espèce ou un milieu (support de communication, publication, recherche…).

Pour aller plus loin :
Consulter CHLORIS®-Web, l’interface web du système d’information du CBN Massif central…
Consulter nos publications
Demander l’expertise du CBN Massif central…