×

Aujourd’hui riche de plus de 5 millions d’informations botaniques, CHLORIS® héberge l’ensemble des données floristiques, phytosociologiques, cartographiques et documentaires issues du dépouillement de la bibliographie, d’herbiers et surtout des inventaires, réalisés depuis 1997 par le CBN Massif central et ses partenaires. Ce corpus de données, régulièrement mis à jour, s’appuie également sur la cartographie de plus de 700 000 hectares de végétations et sur plus de 35 000 références documentaires.

Cet outil public et collaboratif, au service de la prise en compte de la biodiversité, répond aux objectifs et au cadre méthodologique de référence du Système d’information sur la nature et les paysages (SINP) dont il constitue une déclinaison régionale. Il s’inscrit également dans le contexte réglementaire européen concernant le droit d’accès à l’information, la participation du public au processus décisionnel et l’accès à la justice en matière d’environnement (Convention internationale d’Aarhus et Directive européenne Inspire).

Dans la perspective de lutter contre l’érosion de la diversité végétale due à une méconnaissance et à des actes involontaires, le CBN Massif central a souhaité rendre accessible sa base de données CHLORIS® via son interface web, CHLORIS®-Web, et documentaire, CHLORIS®-Doc.





Un outil public au service de la prise en compte de la biodiversité végétale

CHLORIS®-Web et CHLORIS®-Doc offrent aujourd’hui la possibilité d’accéder en direct à la totalité des données acquises par le CBN Massif central, selon un niveau d’accès et de précision de l’information défini au préalable (profil utilisateur).
En accédant à CHLORIS®-Web et CHLORIS®-Doc, vous pouvez connaître la flore et la végétation d’un territoire et en estimer la valeur patrimoniale, croiser des informations botaniques avec d’autres sources d’information et en représenter les résultats sur fond cartographique, consulter des documents de référence, etc.
 Associé aux logiciels SIG (Systèmes d’information géographique), CHLORIS® permet de croiser ces informations botaniques avec d’autres sources d’information (réseau routier, occupation agricole, plans d’urbanisme, etc.). Ainsi, le CBN Massif central est capable de fournir de nombreux documents d’aide à la décision destinés aux services de l’État, aux collectivités et aux établissements publics. 
Si l’accès aux synthèses communales et aux monographies des espèces végétales à l’aide des moteurs de recherche alphanumériques est totalement libre, l’accès aux moteurs de recherche cartographique et aux localisations précises des stations nécessite une autorisation préalable du CBN Massif central (en particulier pour préserver les espèces sensibles).



Un développement partenarial interrégional…

Ces dernières années, conscient de l’important travail de saisie et de traitement des informations botaniques réalisé par le CBN Massif central, CHLORIS® a naturellement été proposé comme le moteur principal pour la flore, la fonge, la végétation et les habitats des interfaces régionales du Système d’information sur la nature et les paysages du Ministère de l’écologie. En région Rhône-Alpes, cette déclinaison régionale s’inscrit dans le cadre du Pôle d’information flore-habitats (PIFH). Mais au-delà de sa dimension régionale, la technologie de CHLORIS® fait l’objet, depuis 2012, d’une refonte totale à travers le développement d’une nouvelle version en partenariat avec les Conservatoires botaniques nationaux de Corse (CBNC) et des Pyrénées et Midi-Pyrénées (CBNPMP) dans la perspective d’améliorer le fonctionnement général et de devenir un système d’information commun aux trois CBN. 



À propos de Chloris…
 

Dans la mythologie grecque, Chloris est une nymphe d'une grande beauté dont s'éprend le dieu Zéphyr, le Vent d'Ouest. Après l'avoir enlevée et épousée, il lui offre l'empire des fleurs et lui conserve l'éclat de sa jeunesse. Son culte, transposé dans la mythologie romaine, prendra de l'importance sous le nom de Flora. Selon le récit d'Ovide dans les Fastes (5, 195), Chloris aurait reçu de Zéphyr, en cadeau de mariage, le pouvoir de contrôler la floraison des fleurs du printemps. C’est alors que, devenue déesse, elle aurait pris le nom de Flora, déesse des Fleurs et du Printemps. 
Chloris figure dans l'œuvre de Sandro Botticelli, "le Printemps" (1481, galerie des Offices, Florence), où elle est représentée des fleurs sortant de sa bouche.
Olof Peter SWARTZ, botaniste suédois (1760-1818), a rendu hommage à la déesse grecque en créant en 1788 le genre Chloris Sw., comprenant aujourd'hui une cinquantaine d'espèces de graminées (Poaceae) des régions tropicales et subtropicales.


CHLORIS® est une marque déposée le 9 avril 2002 auprès de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) sous le n° 02 3 162 671. Ce dépôt de marque a été renouvelé le 30 mars 2012.